Cette année tentez Veganuary

VEGANUA-WHAT?! Veganuary ! La contraction des mots vegan et janvier - un mois de janvier sans consommer de matière animale, en somme. Quel challenge !
Apparu au Royaume-Uni en 2014 le mouvement a rassemblé plus de 500000 personnes à travers le monde en 2021 ; vous imaginez ? 1 demi million de personnes qui testent l’alimentation vegan pour un monde meilleur et une meilleure santé, ça donne envie n’est-ce pas ?

Cela fait un moment que la question se pose au moment des repas "et si je cessais de manger de la viande ? Et si je devenais vegan ?".

Partout vous entendez parler du veganisme, et cela résonne en vous.  Cesser de manger des matières animales pour mon bien être, et aussi pour le bien de la planète ?  "Oui, mais comment ? Comment remplacer mes plats préférés, comment ne pas avoir de carence, peut-on vraiment manger équilibré sans protéines animales ? Et puis de toute façon j’ai jamais le temps.."

Cette année on se motive EN-SEMBLE pour cette grande aventure !

Quelques bonnes raisons pour vous lancer dans l’aventure :

C’est bon pour vous :

L’occasion de re-découvrir les fruits, légumes, plantes & superfoods ! On blinde son assiette d’aliments colorés : betterave, chou kale, carottes, excellents pour la santé car bourrés de vitamine C, de bêta-carotène (pour un teint glowy !), fibre et anti-oxydants. On mise sur les légumes oubliés (et de saison!) comme le panais ou le topinambour ; et enfin on ré-apprend à assaisonner ses plats ! Rien de meilleur que quelques épices pour relever le goût des potages, sauces. Pour parer aux premiers coup de mou du « manque » on s’arme de superfoods comme la spiruline ou la chlorelle que l’on peut saupoudrer sur des plats ou mélanger à un yaourt végétal.

C’est bon pour la planète :

Ce n’est plus un secret pour personne, l’élevage intensif d’animaux pollue énormément : déforestation, drainage des courts d’eau ; sans parler de la souffrance animale connue dans les élevages en batterie et les abattoirs. Chez Wild on chérit Mère Nature et ses bienfaits, hors de question de la détruire ! On profite de ce veganuary pour aussi faire attention à la provenance des produits et leurs méthode d’agricultre : privilégions le BIO, le local et la saisonnalité.

C’est délicieux :

Bye bye les idées reçues de soupe au chou de Bruxelles pas du tout tentante. Chez Wild on vous concocte des burgers à base de planted.meat, de la simili-viande BLUF-FANTE composée exclusivement de protéine végétale de pois (même les irréductibles mangeurs de viande n’en reviendront pas) et nos jus de fruits et légumes détox sont pressés à froid pour garder intact tous leurs nutriments. 

Pour vous accompagner dans l’aventure en douceur voici trois recettes de soupes délicieuses :

La King Kale
Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 petit oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 1 brocoli de taille moyenne (environ 400g)
  • 1 dizaine de feuilles de chou kale
  • Quelques feuilles de persil plat
  • 1 poignée de feuilles d’épinards
  • 880 ml d’eau
  • 80 ml de lait de coco
  • Sel, poivre noir


Émincez l’oignon et l’ail. Faites-les suer, avec un filet d’huile d’olive, dans une casserole. Laissez dorer 1 à 2 minutes.

Épluchez, lavez et taillez le brocoli et émincez le chou kale. Ajoutez-les à l’ail et à l’oignon. Salez, poivrez et faites revenir.

Ajoutez l’eau et portez à ébullition. Laissez cuire. Versez le lait de coco. Mixez le tout avec le reste des ingrédients jusqu’à obtenir une soupe lisse.

La Coco Chou-fleur
Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 petit oignon & 1 petite gousse d’ail
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 petit chou-fleur
  • 80 ml de lait de coco
  • Sel, poivre noir 400 ml d’eau

Toppings :

  • 1 c. à c. et 1/2 de gomasio
  • 20 g de pignons de cèdre

Émincez l’oignon et l’ail. Faites les suer, avec un filet d’huile d’olive, dans une casserole. Ajoutez le gingembre écrasé et laissez dorer 1 à 2 minutes.

Épluchez, lavez et taillez le chou-fleur. Ajoutez-les à l’ail et à l’oignon, faites revenir légèrement. Ajoutez l’eau et portez à ébullition puis laissez cuire à frémissements.Mixez le tout avec le lait de coco jusqu’à obtenir une soupe lisse.

Servez dans des bols et parsemez de gomasio et de pignons de cèdre grillés.

La Mamatita
Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 petit oignon & 1 gousse d’ail
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de carvi
  • 1 branche de romarin & thym
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 grosse carotte
  • 1 céleri branche
  • 100 g de pois cassés verts
  • 50 g de pois chiches cuits
  • 800 ml d’eau
  • 1 c. à c. de sauce tamari
  • 4 c. à s. de pesto basilic
  • Sel, poivre noir 

Émincez l’oignon et l’ail. Faites-les suer, avec un filet d’huile d’olive, dans une casserole. Ajoutez les épices et les herbes et laissez dorer 1 à 2 minutes.

Épluchez, lavez et taillez la carotte en cubes. Émincez le céleri. Faites revenir puis ajoutez l’eau, avec la carotte, à l’ail et à l’oignon, ainsi que les pois cassés, et laissez cuire doucement pendant 20 à 30 minutes.

Une fois les légumes dorés, ajoutez l’eau et portez à ébullition. Enlevez le laurier, puis versez la soupe dans des bols. Accompagnez d’une cuillerée à soupe de pesto basilic et de sauce tamari.